Une histoire qui est digne d'un film d'horreur holywoodien

Date : mercredi 09 octobre 2013 @ 05:58:49 :: Sujet :

TÉMOIGNAGE DE L'ÉVÈNEMENT DU 1ER OCTOBRE - MEXICO CITY.
PAR JENNIFER PAQUETTE


Une histoire qui est digne d'un film d'horreur holywoodien

Voici la situation de départ juste pour vous mettre dans le contexte : Moi et 10 autres artistes de cirque avons obtenus une subvention gouvernementale pour aller enseigner le cirque aux enfants pauvres pendant deux semaines dans la ville de Huancavelica, Pérou. La compagnie aérienne que nous avons utilisée est Aéro Mexico.

L'histoire :

Ceci s'est passé pendant le chemin du retour.... j'ai faite un test de grossesse 3 jours avant de prendre l'avion pour le retour et qui s'est avérée être positif. Dans l'avion du Pérou jusqu'au Mexique (il y avait une escale de 12h à l'aéroport de Mexico city), j'ai faite une fausse couche dans les airs vers la fin du vol. Arrivée au Mexique j'étais encore dans les toilettes de l'avion entrain de faire cette fausse couche. L'hôtesse de l'air, étant au courant, m'a faite sortir en premier de l'avion avec une amie qui m'accompagnait. Ils m'avaient promis que j'aurais accès à une chaise roulante à mon arrivée, chose qui ne s'est pas produite donc j'ai dû traîner mon corps en douleur extrême et marcher. Rendue aux douanes mexicaines, j'étais en grosses douleurs et je continuais à saigner abondamment, du sang coulait le long de mes jambes. L'hôtesse de l'air demande au douanier de me laisser passer les douanes en urgence car je dois voir un médecin le plus vite possible. Le douanier me regarde, se fou carrément de ce qu'elle vient de dire et se met à fouiller les bagages de mon amie en me lançant des regards de haine pour être certain que je suis bien douleur.

Finalement 1h plus tard je me retrouve dehors avec mon amie, toujours sans chaise roulante. Nous étions au retour un groupe de 5 personnes. Je me sentais très faible, ma tête tournait et j'avais des énormes crampes dans mes ovaires. J'avais besoin de m'étendre car je sentais que j'allais tomber sans connaissance alors nous avons trouver un sofa dans un petit magasin à l'aéroport pour que puisse m'étendre. Soudainement une dizaine de polices nationales sont arrivées avec le médecin au magasin. Ils m'amènent voir le médecin de l'aéroport. Le médecin a faite une analyse de mon bilan de santé et m'a faite signer une décharge comme quoi j'étais apte à prendre l'avion pour retourner à Montréal mais suggérais sur le papier de voir un médecin rendu chez moi.

Le médecin m'avait prescrit des pilules anti-douleur et a affirmé que la pharmacie se trouvait à une minute de marche de l'aéroport. Deux de mes amis sont alors partis chercher ce médicament. Finalement cela a pris plus de 2h30 car le médicament prescrit est un médicament que les drogués au Mexique utilise pour se défoncer, alors impossible à trouver en pharmacie. Ils ont dû parcourir Mexico dans les autobus et métros pour finalement trouver le médicament à l'autre bout de la ville dans une petite pharmacie.

Pendant ce 12 heures d'escales, mes amis ont tentés désespérement de me trouver une chaise roulante sans succès. On s'est pointé plusieurs fois au département de la compagnie aérienne pour réclamer une chaise roulante et ils ont dit tout ce temps qu'il n'y avait pas de chaises roulante disponible... que ceux que nous voyions traîner dans le département était gardées en cas d'urgence...même si cette situation était une urgence. On avait beau leurs expliquer ce qui était arrivé ils s'en foutaient, faisaient semblant de nous aider et disparaissaient 2 minutes plus tard et ne revenaient pas. Finalement pendant une journée complète mes amis m'ont traîner dans un chariot pour transporter les bagages, en acier qui frottait sur mon vagin qui me créait des douleurs extrêmes.

Rendu au moment du vol de Montréal, cela nous a pris 2h pour finalement obtenir une chaise roulante pour une très courte durée.... car la compagnie nous avait promis une chaise roulante prête pour moi pour 23h....chose qui n'est pas arrivé et nous avons dû argumenter pendant 2h avec la compagnie pour finalement en avoir une. Dans l'avion, nous nous dirigeons vers nos places assignés dans l'avion. Nous étions tous assis, on commençait à respirer en se disant que ce cauchemar est terminée quand soudainement plein de polices nationales sont entrés dans l'avion et ont demandés à voir le papier du médecin. Il était alors 1h30 du matin. Nous montrons ce papier, le prennent et l'amènent au pilote. Le pilote décide que le papier signé du médecin n'est pas valide et il décide de ne pas décoller tant et aussi longtemps que je suis dans l'avion. Ils disent que je dois quitter l'avion pour ma santé. Je commence à paniquer et pleurer en expliquant que j'ai besoin de rentrer chez moi et que le vol ne dure que 4h. J'avais déjà commencer à me sentir un peu mieux justement parce que je savais que je rentrais dans mon pays. Une des polices a alors commencer à me tirer physiquement en dehors de l'avion. L'hôtesse de l'air me confirme que mon billet d'avion va être changé gratuitement pour le prochain vol. Mais j'avais beau leur demander pourquoi je suis jetée en dehors de l'avion et personne ne me répondais

Rendue à l'extérieur de l'avion, deux de mes amis ont décidé de quitter volontairement l'avion pour ne pas me laisser seule en plein milieu de la nuit au Mexique, mais que eux devront débourser de leurs poches un autre billet d'avion. Bref, nous sommes trois à l'extérieur de l'avion, ils ferment les portes, l'avion décolle, et tout le monde s'en va en nous abandonnant comme des merdes. Nous n'avons aucunes informations à savoir ou sont nos bagages, comment changer nos billets, ou nous devons aller etc.... bref une fois jetés en dehors de l'avion aucune aide nous a été apporté et nous avons été complètement laisser à l'abandon. Deux polices arrivent alors et commencent à nous pousser dans une direction en disant qu'on a pas d'affaire ici... on a beau demander cest ou qu'on doit aller ils refusent de nous répondre. Soudainement un gardien de sécurité arrive dans le sens opposé et nous dit qu'on peux pas aller là et commence à nous diriger dans l'autre sens pendant que les deux polices continuent à vouloir nous faire aller dans la direction qu'ils veulent. Juste mentionner que pendant tout ce temps je n'ai toujours pas accès à une chaise roulante et je suis en douleur.

Alors me voilà bloquée au Mexique sans argent, sans savoir ou sont mes valises et en douleur. Finalement un gardien de sécurité de l'aéroport décide de nous aider. Une heure plus tard nous apprenons que nos bagages ont été enlevés de l'avion sauf pour une personne que ses bagages ont décollés pour Montréal. Nous retrouvons finalement nos bagages deux heures plus tard, après une seconde fouille et pour finalement réaliser qu'ils ont décharger des bagages qui ne nous appartiennent pas. Nous nous dirigeons au comptoir de la compagnie aérienne et évidement c'était fermé on est en plein milieu de la nuit... toujours pas accès à une chaise roulante. Nous avons attendu que le comptoir ouvre, nous nous sommes dirigés vers eux en expliquant la situation. Le monsieur du comptoir refuse de changer mon billet gratuitement. Il dit que nous devons acheter un autre billet de notre poche pour le vol qui décolle 24h plus tard! Et que mon papier du médecin n'est pas valide que je dois aller à l'hôpital pour avoir un second papier du médecin m'autorisant à prendre l'avion. Alors me voilà bloquée de la compagnie aérienne. Là nous commençons à paniquer il est 4h du matin et aucunes possibilités d'utiliser cette compagnie aérienne, sans argent et avec des bagages qui ne nous appartiennent pas.

Alors nous allons nous poser dans un café et j'ai appelé mon ami et mon copain au Canada en leur disant que nous sommes 3 personnes bloquées de force au Mexique sans argent et sans énergie. Mon copain a passer une heure au téléphone avec l'ambassade du Canada sans succès pendant que mon ami me parle au téléphone pour me rassurer qu'il va nous sortir de cette merde. Cela a été très dur de trouver une autre compagnie aérienne pour revenir. Finalement nous avons trouver dernière minute la compagnie Air Canada qui partait d'un autre département de l'aéroport situé à 10 minutes d'autobus.

Nous confirmons les billets d'avions et nous nous précipitons vers l'autobus qui a été long à trouver pour se diriger vers la nouvelle compagnie. Nous sommes arrivés à Air Canada à 6h30 du matin. Au check in la madame nous demande nos papiers de migrations. Évidemment nous ne les avons plus car Aéro Mexico nous les ont pris sans nous les redonner. Elle dit alors que nous ne pouvons pas prendre l'avion, que nous devons aller refaire nos papiers de migrations mais que le bureau ouvre à 7h et que le check in ferme à 7h. Nous recommençons à paniquer en exigeant à parler à son superviseur. Il arrive nous expliquons la situation et nous dit que exceptionnellement il va attendre jusqu'à 7h30 pour fermer le check in. Nous enregistrons nos bagages mais nous avons dû payer un gros montant pour les bagages excédant car avec Air Canada nous avions droit qu'à un bagage tandis que avec Aéro Mexico nous avions droit à deux bagages.

Bref nous courons jusqu'au bureau de migration en réalisant qu'il y a un gros line up. Nous nous mettons à parler avec chaque personne pour passer devant eux. Finalement on a passer en premier, cela nous a coûter une centaine de dollars pour refaire nos papiers et nous sommes arrivés au check 2 minutes avant que cela ferme. Nous avons dû faire en plus une escale de 3h à Toronto.

En tout mon retour qui était sensé durer 24h avec une escale s'est ramassé à deux jours et demie avec deux escales. Je juge que j'ai subi un traitement inhumain de la part de la compagnie aérienne, j'ai un troma psychologique depuis, je n'arrive pas à dormir et je fais des cauchemars. En tout cela a coûter au-dessus de 1000$ être bloquée sans raison valable au Mexique. J'ai une avocate qui est prête à faire une mise en demeure avec sortie médiatique mais elle m'expliquait (Maître Franccesca Cancino) que je devais avoir un bon back up d'organisme pour que la mise en demeure aille du poids. Alors je vous sollicite votre aide car je ne veux pas laisser ça passer. Je ne peux pas payer mon loyer à cause de ça, je suis sans-emploi et je trouve inhumain le fait de m'avoir faite jetée en dehors de l'avion même avec une décharge et de ne pas avoir reçu aucune aide quelconque...à voir même le contraire.

Une semaine plus tard je me réveille constamment en sursaut, je fais des cauchemars sans arrêt et je vis un trauma psychologique. J'ai contacté la Comission des droits de la personne mais m'ont répondu que ce n'est pas dans leur jurisprudence.

Dépenses que nous avons dû faire :

3 billets d'avions = 1000$
excedant de bagages = 100$
refaire papiers de migrations  = 100$
bill de téléphone pour avoir appelé ici pour se faire sauver la peau = 250$
autobus pour changer d'aéroport = 50$

Merci et SVP répondez à ce cri de secours

Jennifer Paquette
Contact : pirate_cirkus@hotmail.com

Autres témoignages d'abus policiers

Vous avez été victime d'un abus policier ?

Dénoncez-le ! Publiez votre témoignage

SOURCE: http://cobp.resist.ca








Cet article provient de Anarkhia

L'URL pour cet article est : http://www.anarkhia.org/article.php?sid=3466