Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 7 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


Anarkhia FAQ (Questions fréquentes)
Catégorie : Principal -> Démocratie Directe

  

Question
Qu'est-ce que la Démocratie directe?
Qu'elle sont les Aspect historique et sémantique de la Démocratie directe?
Qui'elle sont les particularité de la Démocratie directe?
Quels sont les relations entre la Démocratie directe et services publics?

Réponse

 Qu'est-ce que la Démocratie directe? 

En démocratie directe, il n'y a pas de représentants politiques (ministres, maires, parlementaires, etc), chaque individu a le droit :

  • de proposer une décision à la votation collective;
  • et de participer à toute votation.

    La démocratie directe est un processus collectif de décision qui se fonde sur une organisation horizontale, plutôt que hiérarchique, de la société humaine.

    La démocratie directe est, tout comme le régime représentatif, un concept. Théoriquement, elle peut-être appliquée au niveau du régime politique d'un pays comme au niveau des processus collectifs de décision de tous types d'associations locales ou virtuelles (via Internet). En démocratie directe, la délégation de pouvoir n'est appliquée qu'en dernier recours, et sur base des principes de tirage au sort et/ou de rotation rapide (exemple : journalière).

  • Haut de page

     Qu'elle sont les Aspect historique et sémantique de la Démocratie directe? 

    La démocratie est, originellement et éthymologiquement, directe. Historiquement, elle aurait été appliquée pour la première fois dans la Grèce antique. C'est à partir de la naissance du régime représentatif/parlementaire moderne à la fin du XVIIIe siècle que la classe politique, constituée presque exclusivement de personnes appartenant aux classes sociales aisées, a, pour justifier moralement sa fonction, détourné la définition sémantique du terme démocratie en l'assimilant au régime représentatif/parlementaire. Il s'agit d'un leurre puisqu'en régime démocratique il n'y a pas, par définition, de représentants politiques.

    Il n'existe aujourd'hui aucun état fonctionnant en démocratie directe.


    Haut de page

     Qui'elle sont les particularité de la Démocratie directe? 

    Le concept de démocratie a ses propres limites en matière morale puisqu'il revient aussi à l'oppression d'une partie de la population par une autre partie, la démocratie reconnaissant implicitement à une majorité de la population le droit d'imposer sa volonté à la minorité, par la force si nécessaire. La démocratie directe est seulement moins injuste que le régime représentatif en ce sens que dans le premier cas c'est une majorité de la population qui décide directement, alors que dans le second ce ne sont que quelques centaines de à représentants à élus par une partie (généralement minoritaire) de la population.

    D'autre part, la corruption des représentants disparaîssant avec les réprésentants, le fonctionnement de la société humaine est aussi, toutes autres choses étant égales, plus efficace en démocratie directe qu'en régime représentatif.

    C'est parce que tous deux reposent sur le principe implicite d'oppression d'une partie de la population par une autre partie (minoritaire dans le cas du régime représentatif, majoritaire dans le cas de la démocratie directe) que pourrait être moralement revendiqué un droit d'ignorer l'état, dont une application pratique est la désobéissance civile.


    Haut de page

     Quels sont les relations entre la Démocratie directe et services publics? 

    En démocratie directe il n'y a pas nécessité de leaders politiques, mais il peut y avoir évidemment des services publics, dont la nature (quoi, combien, comment, etc) est déterminée directement/collectivement par les populations.

    Allocation du budget

    Des sondages ont montré que si le budget alloué aux services publics était déterminé collectivement, l'allocation de ce budget serait très différente de ce qu'elle est en régime réprésentatif. Par exemple, le budget de l'armée et des services secrets serait réduit au profit des budgets alloués à des services tels que les pensions ou les transports en commun.

    Contrôle des services publics

    Par exemple les attributions de contrats publics à des entreprises privées (source importante de détournements de fonds publics au profit d'intérèts privés, via des représentants politiques corrompus) peuvent et devraient être collectives, de la conception à l'octroi jusqu'au suivi de réalisation. La publication sur Internet de tous les documents relatifs à des contrats publics, permettrait à chacunE de procéder aux vérifications qui dans un régime représentatif sont opérées par des réprésentants politiques ou des agents de l'administration publique.

    Justice

    Sur base du principe d'atomisation des processus collectifs de décision (ici par exemple : coupable/innocent ?, peine judiciaire, etc), la justice pourrait être exercée directement par la collectivité, sans recourrir aux représentants (corruptibles) que sont également les juges et législateurs.


    Haut de page





    Temps : 0.0232 seconde(s)