Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 11 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


Anarkhia FAQ (Questions fréquentes)
Catégorie : Principal -> Écologisme

  

Question
Qu'elle est l'histoire du courant de pensé écologiste?
Qu'est-ce que l'écologisme?

Réponse

 Qu'elle est l'histoire du courant de pensé écologiste? 

Pour faire une histoire du mouvement, on peut revenir très loin avec les préoccupations, dont on a trace, de plusieurs personnages face à l'environnement, mais aussi de sociétés et civilisations qui, bien avant la nôtre, ont pris conscience de la fragilité de leur milieu et du lien liant l'espèce humaine, tout comme les autres espèces, à celui-ci. On retrouvait, par exemple, chez les autochtones d'Amérique un lien sacré d'une éthique profonde avec la Terre Mère, l'humain n'étant qu'un des chaînons de tout le vivant et le non-vivant de la planète. Lors de leurs chasses et de leurs pêches, toutes les parties de l'animal attrapé pour leur autosubsistance était utilisée et aucun gaspillage ne se faisait. De plus, les animaux attrapés étaient vu comme des dons de la Terre Mère et non des trophées de chasse.

Dans les années 1720, en Inde, la communauté Bishnoï s'opposa massivement à une tentative de déforestation. Amrita Devi et des indien(ne)s de 84 villages confrontèrent les soldats du Maharaja en protégeant les arbres. 363 personnes y trouvèrent la mort avant que, les arbres soient laisser à la vie.

Les anarchistes ont beaucoup contribué au mouvement. Chez Thoreau, l'on trouvait déjà la volonté de retour à la nature avec son expérience de Walden. Élisée Reclus, brillant géographe qui incluait également des notions sociales à ses travaux, élaborait déjà la relation de l'homme avec la nature et l'équilibre souhaitable pour l'harmonie entre les deux. Kropotkine argumentait déjà pour l'harmonie avec la nature dans les activités industrielles et agricoles. Il identifiait les relations d'entraide, qu'il avait pu étudier dans les communautés de bactéries et de cellules et dans les écosystèmes, comme un facteur de l'évolution, contrairement à ceux/celles qui croyaient plutôt en une "lutte pour la vie".

Le courant naturien, dont certaines expériences firent partie intégrante du mouvement des milieux libres, critiquait la société technocrate et la vie urbaine et défendait un retour à la nature, sans que l'homme tente d'en prendre le contrôle.

Gandhi à son tour, prônera une harmonie avec la nature dans l'autosubsistance et la convivialité.


Haut de page

 Qu'est-ce que l'écologisme? 

L'écologie est l'étude des milieux naturels et de la diversité d'organisme(biodiversité) qu'ils abritent. Ces différents organismes entrent en relation entre eux dans la symbiose(aide mutuelle), le commensalisme(aide d'un côté seulement-sans que ce soit nuisible pour l'autre) et le parasitisme(exploitation nuisible). Ces organismes subviennent à leurs besoins alimentaires au sein d'un réseau alimentaire très complexe. Les impacts de la modification de ces populations ou de leurs modes de vie sont pratiquement imprévisibles. Ce fesant, l'écologie a également comme tâche d'étudier les impacts que pose l'homme sur la planète et sa biodiversité. En continuité avec la recherche, elle propose des moyens concrets afin d'améliorer la relation que l'homme entretient avec la nature et de mettre fin à la dévastation anthropocentriste des milieux naturels. Et puis, il faut en être bien conscient, la survie même de l'espèce humaine dépend de l'équilibre sur la terre qu'elle habite.

Que les autorités politiques, économiques ou scientifiques le reconnaissent ou pas, la dévastation humaine se fait sentir dans des changements profonds dans la nature, qu'ils soient climatiques, polluants, menaces et disparitions d'espèces, épuisement de ressources, etc... Même si le portrait s'avère très froid pour les biologistes, l'espoir réside dans le mouvement et il ne serait pas trop tard pour agir. Il est grand temps d'agir mais, il faut aussi observer que les tentatives de récupération gouvernementales et technocratiques par les coupables sont très abondantes.

Et pourtant, du mouvement anarchiste, les choses se profilaient déjà de loin(on a qu'à penser à Kropotkine, Thoreau, Reclus,...). Parvenir à une vie saine et durable dans un équilibre avec nos milieux fut et devra être un enjeu de plus en plus important pour le mouvement anarchiste pour contrer la menace qui pèse contre toute la planète. De plus, il y a de quoi réfléchir sur ce qu'on fera pour contrer ce nouveau repli défensif "vert" que l'autorité et la domination tentera. Alors, la balle est lancée, à nous de jouer!


Haut de page





Temps : 0.0226 seconde(s)