Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 9 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Posté le mercredi 26 mars 2014 @ 14:41:02 by blackcat
Contributed by: blackcat
On s'est organiséEs en contingent autonome pour la manif du COBP ce 15 mars. On avait préparé un texte expliquant nos motivations et pour encourager d'autres à s'organiser en contingent pour la manif du 1er mai.

ChèrEs camarades dans la rue" - Un tract du 15 mars 2014

On s'est organiséEs en contingent autonome pour la manif du COBP ce 15
mars. On était plus de 40 à se rencontrer près du point de départ de la
manif et on a crée notre propre petite manif qui a durée environ une
demi-heure. La police ne s'attendait pas à nous et n'a pas pu nous
attaquer ou nous prendre en souricières avant notre décision de se
disperser. On avait préparé un texte expliquant nos motivations et pour
encourager d'autres à s'organiser en contingent pour la manif du 1er mai
anticapitaliste. Le but était de distribuer ce texte au participants
dans la manif plus large, mais les souricières étaient déjà en place
avant notre arrivée. On espère que les évènements puissent se dérouler
différemment la prochaine fois. Pas de justice, pas de paix, à bientôt
dans la rue!

Le tract:

ChèrEs camarades dans la rue,

Cette année pour le 15 mars on s'est organisÉes en contingent autonome
pour se rendre et participer dans la manif contre la brutalité
policière. On aimerait vous expliquer pourquoi on a décidé de
s'organiser de telle façon et vous encourager à faire de même pour le
1er mai.

Nous avons initié ce contingent car on souhaite trouver des méthodes
plus collectives et mieux organisées de se rassembler et de participer
dans les manifestations. On veut plus de communication avant, pendant et
après nos manifs. On souhaite se donner la capacité de mieux prendre
soin les unEs des autres, et de pouvoir se protéger ensemble contre les
attaques de la police auxquelles on s'attend déjà.

Si nous voulons nous engager dans des manifs qui peuvent mener à la
confrontation, il est important de s'organiser de façon qui adresse la
peur et les traumatismes qui existent à cause de la répression
policière. On doit trouver des tactiques qui, quand on passe à l'action,
prennent en compte et reflètent: l'entraide, le soutien, l'ouverture
d'esprit, et de la réflexivité. Et cela dans toutes nos mobilisation et
dans notre participation dans toutes manifs combatives. On pense que les
contingents pourraient être un début envers ces pratiques!

En s'organisant en contingent, qui peut exister hors du point de
rendez-vous de la manif plus large, comme par exemple un contingent de
quartier, la manif devient décentralisée et donc rend la tâche de la
police (celle de nous arrêter avant même qu'on commence) plus difficile.
En décentralisant les modes de communications et prises de décisions
dans une manif grâce au contingent, on rend la tactique policière de
dispersion plus compliquée.

Finalement et peut être la chose la plus importante, en s'organisant de
manière solidaire on espère redonner une base pour que plus de personnes
puissent se sentir en sécurité pendant ce genre de manif. Donc de la
confiance collective pour pouvoir être combatif de toutes les manières
que nous jugerons nécessaires.

Ce contingent est née lorsqu'on on a appelé nos amiEs avec qui on
voulait se rendre à la manif. On s'est regroupé et puis on a beaucoup
parlé. Ça te paraît simple? Alors trouves toutes et tous tes amiEs,
voisinEs, camaradeset organisez-vous un contingent pour le 1er mai!

SOURCE: http://montreal.mediacoop.ca/




Liens Relatifs




Temps : 0.0638 seconde(s)