Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 6 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Posté le jeudi 31 janvier 2013 @ 13:12:29 by blackcat
Contributed by: blackcat
Après le vol de 57 milliards de $ des travailleurs et travailleuses dans la caisse de l'Assurance-emploi par le gouvernement, les prochaines réformes annoncées par le gouvernement fédéral portent le coup de grâce à une partie significative de la classe ouvrière de tous le pays.

La bataille contre les coupures dans l'Assurance-emploi

Le choc est d'autant plus grand dans les communautés où le travail saisonnier est majoritaire, ex. les milieux touristiques, les pêches, l'agriculture, le travail sylvicole, ... Face à cela, dans de nombreuses communautés rurales de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick, la population se mobilise massivement dans la rue pour combattre les changements. Même si ce n'est pas la première bataille sur cet enjeu, l'ampleur des manifestations est clairement historique et rejoint en ce sens le mouvement Idle No More qui bat son plein. Le mouvement gagne à multiplier les actions directes et audacieuses comme les occupations de bureau puisque de cette façon le gouvernement ne pourra plus ignorer le mouvement. En plus d'une lutte pour les conditions économiques de notre classe sociale, c'est une lutte pour la dignité et contre l'exode rural qui est menée.

Voici une brève chronologie non-exhaustive des manifestations contre les changements à l'Assurance emploi :
  • 24 juin 2012 : Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick (plus de 400 personnes)
  • 8 juillet 2012 : Bathurst, au Nouveau-Brunswick (150 personnes)
  • 15 juillet 2012 : Néguac, au N-B
  • 29 juillet 2012 : Saint-Quentin, au N-B (300 personnes)
  • 11 août 2012 : Shippagan, au N-B (200 personnes)
  • 27 octobre 2012 : Pointe-à-la-Croix (plus de 2000 personnes), Thetford Mines (3000 personnes), Truro, en Nouvelle-Écosse (150 personnes), Campbellton, au N-B (1500 personnes), Summerside, sur l'Île-du-Prince-Édouard (200 personnes), Rouyn-Noranda (50 personnes)
  • 3 novembre 2012 : Îles-de-la-Madeleine (plus de 2000 personnes)
  • 18 novembre 2012 : Tracadie-Sheila, au N-B (1000 personnes)
  • 4 décembre 2012 : Îles-de-la-Madeleine - occupation du bureau de l'assurance-emploi de Cap-aux-Meules par plus d'une centaine de chômeurs et chômeuses.
  • 17 décembre 2012 : Shediac, au N-B (200 personnes)
  • 19 décembre 2012 : Îles-de-la-Madeleine (plus de 400 personnes)
  • 20 décembre 2012 : Tracadie-Sheila, au N-B - occupation du bureau de Service Canada par près de 200 personnes.
  • 4 janvier : Moncton, au N-B (plus de 300 personnes)
  • 13 janvier : Îles-de-la-Madeleine (près de 4000 personnes!)
  • 19 janvier : Shigawake, dans la Baie-des-Chaleurs (plus de 250 personnes)
  • 22 janvier : Miramichi, au N-B (500 personnes)
  • 26 janvier : Inkerman, au N-B (1200 personnes), Gaspé (250 personnes), Sainte-Anne-des-Monts (700 personnes) et Chandler (plus de 1000 personnes).

À venir :
Nous soulignons que 3 manifestations simultanées auront lieu le 4 février à Mont-Joli, Forestville et La Malbaie.
Au Saguenay-Lac St-Jean, il va y avoir une manifestation le 12 février à Dolbeau-Mistassini devant les bureaux de Service Canada. Puis, à Jonquière, une autre le samedi 16 février à 13h au Centre commémorative Price à Kénogami (3865 Rue Du Roi-Georges, Jonquière).

Source: Collectif Emma Goldman


Liens Relatifs




Temps : 0.0492 seconde(s)