Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 7 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Posté le dimanche 25 avril 2010 @ 09:43:04 by anarkorevolter
Contributed by: anarkorevolter
Action DirecteDimanche 18 avril, entre 40 et 50 Anarchistes (et leurs amis) ont bruyamment manifestés en solidarité avec les prisonniers enfermés au Complexe Correctionnel de Maplehurst et la prison pour femmes de Vanier. Cette superprison est localisée à 30 minutes à l’ouest de Toronto.

Alors que commençait la marche, le frontispice de la prison a été repeint d’un « Contre la Prison » et d’un « Contre la Police ». Nous continuons autour du (large) périmètre de l’institution avec des banderoles, hurlant des chants féroces, lançant des feux d’artifice et frappant sur des tambours. Les prisonniers ont répondus à notre excitation avec un puissant fracas rythmique, des hurlements et des salutations. Cette réponse enthousiaste a été profondément ressentie parmi nous. Cela nous a inspirés de voir le résultat immédiat et tangible de notre solidarité.

Les flics et les matons n’ont pas appréciés notre présence ici (et nous n’apprécieront jamais leur présence nulle part). Malgré les intentions des flics, aucune arrestation n’a été faite. En sortant, nous coupons par le parking pour distribuer des tracts aux passants.

JPEG - 24.5 ko
Complexe Correctionnel de Maplehurst

Voici le discours qui a été lu au mégaphone deux fois - une fois à côté de Vanier et de nouveau près de l’aile de sécurité maximale de Maplehurst :

Il y a environ 1900 personnes enfermée dans cette superprison provinciale. Plus d’un tiers en attente d’un procès.

La raison pour laquelle je suis ici aujourd’hui, c’est pour exprimer la solidarité avec les prisonniers enfermés derrière ces murs, tous les prisonniers combattant pour la liberté. Je veux que les gens à l’intérieur de Maplehurst et Vanier sachent qu’ils ne sont pas seuls ; que nous pensons à eux ici et que nous désirons détruire ces cages avec eux. Avec toute sa violence et sa cruauté, sa répression et l’isolement, sa surveillance et son harcèlement, la prison est une réalité quotidienne qui ne peut ni être ignorée ni tolérée.

Enfin, la raison pour laquelle je suis ici est que je veux la liberté. Pas juste ce déguisement merdique de ’liberté’ qu’on nous offre à ’l’extérieur’ tant que nous restons dans le royaume du comportement acceptable. Je veux beaucoup plus que cela. Je veux la liberté contre la culture du viol et le patriarcat, la répression policière et les batailles juridiques. Je veux la liberté contre les frontières et les déportations, la colonisation et le racisme, la liberté contre l’État dictant constamment mes choix.

Nous pouvons gagner de la force pour nous battre pour un monde que nous voulons voir, et nous défier de le créer. La réalité terne qu’est ce monde raté peut être confrontée, comme la fonction de la prison peut être affaiblie par notre solidarité.

Je veux exprimer de la solidarité avec Giannis Dimitrakis, un braqueur de banque et un révolutionnaire anarchiste de Grèce qui a fait appel de sa condamnation à 35 années de prison pour le 28 avril. Je veux aussi exprimer la solidarité avec les camarades de Vancouver faisant face à la répression et aux charges pour la résistance durant les Jeux olympiques. Pour tous nos camarades en Grèce et partout qui se lèvent haut et fort, avec férocité, pour démolir ce monde de prison. À travers les frontières et les océans nous pouvons nous inspirer les uns des autres et partager la lutte.

Il n’y a pas de formes "humaines" d’incarcération et de punition. Parce que la seule chose que l’Etat ne pourra jamais nous offrir est notre liberté, nous devrons la prendre par nous-mêmes.

La passion de la liberté est plus forte que leurs prisons !


Voici quelques chants à partager :

“In Every City, In Every Town, Burn Their Prisons To The Ground !”
Dans chaque ville, dans chaque village, brulons leurs prisons !

“They Can Take Our Lives Away, But Not Our Dignity ! Our Hearts Will Pound Against The Walls, Until We Are All Free !”
Ils nous prennent nos vies, mais pas notre diginité ! Nos coeurs frapperons contre les murs, jusqu’à ce que nous soyons tous libres !

“Prisoners Everywhere, Solidarity and Love ! Against The Violence of Capital, Our Struggle Is One !”
Prisonniers partout, solidarité et amour ! Contre la violence du Capital, notre lutte est Une !

“Maplehurst and Everywhere, Fire To The Prisons !”
A Maplehurst comme ailleurs, feu aux prisons !

“Milton To Greece, Fuck The Police !”
De Milton à la Grece, Nique la Police !


Traduit par nos soins de l’anglais.
Source.

http://www.non-fides.fr/?Recit-d-une-manifestation-de




Liens Relatifs




Temps : 0.065 seconde(s)